Toxine botulinique

(Botox ou Dysport)

DURÉE
3-6
MOIS
La toxine botulinique aide à prévenir et à faire disparaître les rides du visage, spécialement au niveau du front, de la glabelle (entre les sourcils) et au niveau des pattes d’oie (de chaque côté des yeux). Contrairement aux agents de comblement, elle n’ajoute aucun volume. Elle est utilisée dans un grand nombre de conditions médicales pour son action thérapeutique qui réduit la contraction des muscles. En esthétique, elle permet d’obtenir une peau lisse et de retarder l’apparition des rides. Elle est contre-indiquée chez la femme enceinte ou en période d’allaitement, chez les patients prenant un anticoagulant, un anti-inflammatoire ou un antibiotique de la classe des aminosides et chez les patients souffrant d’une pathologie neuromusculaire. La toxine botulinique, sécrétée par une bactérie (clostridium botulinum), entraîne un blocage de la libération d’acétylcholine, un neuromédiateur responsable de la transmission de l’influx nerveux aux muscles.

Toxine botulinique

DURÉE
3-6
MOIS
La toxine botulinique aide à prévenir et à faire disparaître les rides du visage, spécialement au niveau du front, de la glabelle (entre les sourcils) et au niveau des pattes d’oie (de chaque côté des yeux). Contrairement aux agents de comblement, elle n’ajoute aucun volume. Elle est utilisée dans un grand nombre de conditions médicales pour son action thérapeutique qui réduit la contraction des muscles. En esthétique, elle permet d’obtenir une peau lisse et de retarder l’apparition des rides. Elle est contre-indiquée chez la femme enceinte ou en période d’allaitement, chez les patients prenant un anticoagulant, un anti-inflammatoire ou un antibiotique de la classe des aminosides et chez les patients souffrant d’une pathologie neuromusculaire. La toxine botulinique, sécrétée par une bactérie (clostridium botulinum), entraîne un blocage de la libération d’acétylcholine, un neuromédiateur responsable de la transmission de l’influx nerveux aux muscles.

Le résultat

 

Elle procure un résultat subtil lorsque bien utilisée. Elle permet de faire disparaître rapidement des rides superficielles au niveau du front, de la glabelle (entre les sourcils), des pattes d’oies (de part et d’autres des yeux), du nez, du cou et du pourtour de la bouche. Il n’est cependant pas possible d’observer un changement le jour même du traitement. Il faut en général patienter 48 heures avant de constater le début de l’effet, qui sera maximal à 2 semaines. Comme l’effet dure de 3 à 6 mois en général, le traitement sera à répéter pour maintenir le muscle traité au repos si désiré.

Comment ça se passe ?

 

Une consultation est nécessaire avant le début du traitement pour bien connaître vos désirs. Des explications vous seront fournies sur les doses nécessaires pour chaque endroit à traiter. Si vous désirez que le traitement se fasse le jour même de la consultation, prévoyez un total de 20 minutes additionnelles. Les injections se font à l’aide d’une petite aiguille et sont en général peu douloureuses. La procédure est rapide et sans convalescence. Les injections sont faites par Dre Geneviève Gaudreau.

 

La démarche

Prix des traitements : variable selon le nombre d’unités utilisées

 

Financement

 

Possibilité de financement pour chaque acte médical électif, sans frais initiaux et sans pénalité pour paiement anticipé. Paiements mensuels peu élevés et approbation rapide.

 
  • Que vais-je ressentir pendant les injections?
  •    Évidenment, il faut s'attendre à ce que bous ressetiez un pincement losr de la la piqûre.
    Cependant, comme l’aiguille qui sert à injecter la toxine botulinique est très petite, les injections sont souvent peu douloureuses.
  • Quels sont les risques ?
  •    Les risques les plus fréquents reliés aux injections de toxine botulinique au niveau
    du visage sont le plus souvent transitoires. Douleur, enflure, rougeur ou ecchymose au site d’injection sont les inconvénients possibles les plus souvent observés. Parfois, une dose supplémentaire peut être nécessaire à partir de 2 semaines suivant le traitement pour peaufiner le résultat si une contraction résiduelle du muscle persiste. Les risques d’infection sont présents mais très rares. Les risques de ptose des paupières ou autre effet non désiré sont rares lorsque l’anatomie est bien respectée. L’apparence d’un visage « figé » peut être le résultat d’une surutilisation de toxine botulinique et d’une mauvaise planification de traitement. Il est donc primordial de bien communiquer vos désirs à votre chirurgien lors de la consultation initiale.
  • Quelles sont les contre-indications ?
  •    Si vous prenez des médicaments qui éclaircissent le sang, un antibiotique de la classe
    des aminosides, si vous présentez un problème de coagulation sanguine ou une pathologie neuromusculaire, si vous êtes une femme enceinte ou en période d’allaitement, si vous avez déjà fait une allergie à la toxine botulinique, vous ne pourrez pas recevoir ce traitement.
  • Quelles sont les restrictions suivant le traitement ?
  •    Suite au traitement, il est préférable d’éviter l’exercice physique intense,
    l’exposition au soleil, la prise de médicament éclaircissant le sang (aspirine, anti-inflammatoires non stéroïdiens) et l'alcool pour une période de 24 heures. Il est également conseillé de maintenir la tête en position verticale pendant les 4 heures suivant les injections. Vous pouvez retourner au travail une fois les injections terminées, en sachant que les sites d’injections peuvent présenter de l’enflure et parfois des ecchymoses. Vous pouvez cependant utiliser du maquillage pour camoufler ces zones une fois le traitement terminé.
  • Quelle est la différence entre agents de comblement et toxine botulinique ?
  •    Les agents de comblement créent du volume, alors que la toxine botulinique (souvent
    connue sous le nom de botox) ne crée quant à elle aucun volume. Elle sert à paralyser les muscles pour éviter les rides de se former ou pour les faire disparaître par le repos des muscles. On peut utiliser les agents de comblement en combinaison avec la toxine botulinique pour obtenir des résultats optimaux.
  • Quel coût prévoir pour chaque traitement ?
  •    Le prix du traitement avec la toxine botulinique se calcule selon la dose
    utilisée en unités pour chaque région. Par exemple, pour la région de la glabelle (entre les sourcils), on doit prévoir autour de 20 unités chez la femme et 40 chez l’homme, alors que l’on parle plutôt de 4-6 unités pour traiter les rides de la lèvre supérieure. Comme les doses varient en fonction du sexe, de la force de contraction du muscle observé, de la réponse de chacun au traitement et de l’effet désiré, une consultation personnalisée est primordiale pour répondre de façon précises à cette question.
  • Est-ce que je vais pouvoir me maquiller après les injections ?
  •    Oui !