Réduction mammaire

La réduction mammaire sert à diminuer le volume des seins tout en offrant du même coup un redrapage. Des seins volumineux entraînent fréquemment des douleurs au niveau du cou, du dos et des épaules, de l’irritation cutanée, ou un inconfort global. En plus d’offrir au final un sein moins lourd, elle offre un sein d’allure plus jeune et redrapé. Cette chirurgie est assurée par la RAMQ lorsque le volume retiré est de plus de 250g par sein.

Réduction mammaire

La réduction mammaire sert à diminuer le volume des seins tout en offrant du même coup un redrapage. Des seins volumineux entraînent fréquemment des douleurs au niveau du cou, du dos et des épaules, de l’irritation cutanée, ou un inconfort global. En plus d’offrir au final un sein moins lourd, elle offre un sein d’allure plus jeune et redrapé. Cette chirurgie est assurée par la RAMQ lorsque le volume retiré est de plus de 250g par sein.

Le résultat

 

On obtient un sein plus petit et remonté, avec une aréole plus petite qui est centrée sur le sein. Les cicatrices à prévoir se trouvent au pourtour de l’aréole, ainsi qu’à la verticale sous l’aréole et à l’horizontale dans le pli sous le sein.

Comment ça se passe ?

 

La réduction mammaire s’effectue sous anesthésie générale en chirurgie d’un jour et dure environ une heure et demie. Le volume final désiré est discuté au préalable avec Dre Gaudreau.
Pour que cette chirurgie soit assurée par la RAMQ, un minimum de 250g doit être retiré par sein. Une requête médicale doit être envoyée par votre médecin pour obtenir une consultation.

 

La démarche

Prix des traitements à partir de 7,000$ (<250g)

 

Financement

 

Possibilité de financement pour chaque acte médical électif, sans frais initiaux et sans pénalité pour paiement anticipé. Paiements mensuels peu élevés et approbation rapide.

 
  • Est-il encore possible d'allaiter après une réduction mammaire ?
  •    Comme la technique utilisée par Dre Gaudreau ne détache pas le mamelon du sein, celui-ci
    demeure en continuité avec la glande mammaire. Il est donc possible en théorie d'allaiter suite à la réduction mammaire. Par contre, comme le tissu mammaire résiduel est moins abondant, et comme toute chirurgie mammaire peut affecter la lactation, il n'est pas possible de prévoir avec certitude la réussite de l'allaitement suivant la réduction mammaire.
  • Est-il possible d'avoir cette chirurgie tout en étant une fumeuse ?
  •    Non. Dre Gaudreau n'acceptera pas de vous opérer si vous fumer. L'impact négatif
    du tabagisme sur la guérison des plaies est trop dangereux. Un minimum de 6 semaines sans nicotine est nécessaire avant d'être éligible pour toute chirurgie élective.
  • Que dois-je faire pour obtenir une consultation pour réduction mammaire qui je crois, sera assurée par la RAMQ?
  •    Vous devez simplement envoyer une demande de consultation en provenance de votre
    médecin généraliste ou spécialiste à notre bureau.